Clarifier une situation de trahison.


Comprendre l'origine de la trahison en admettant sa part de responsabilité, c'est le point de départ du changement !

A propos du sentiment de trahison.

Le sentiment de trahison ou d'injustice est un prolongement directe de l'enfance et de notre adolescence. Ces revendications s'expriment par : de l'injustice, la comparaison aux autres, accentuation de la position de  victime, voire se sentir  manipulé. La colère est l'émotion dominante. Ces constats réels qui animent un sentiment d'injustice peuvent être relativisés en prenant en compte autrement son égo et en apprenant à gérer sa susceptibilité. Le sentiment de trahison peut apporter un isolement et , partant d'un cas isolé, créer une perte de confiance dans les autres. C'est là que le problème devient urgent à traiter.

Comment  repérer si vous avez été traumatisé ou marqué par une trahison ?

  •    Vous exprimez des colères et des ruminations sur des personnes ou situations passées. Ce qui ne va pas dans la vie, ce sont les autres.
  •     Les comportements : vous pouvez avoir adopté une attitude de repli ( parano, plus confiance, peur d'être déçu), ou avoir une attitude de défi ( en bagarre et en revendications sur les "écarts" des autres.
  •     Les relations ne sont pas faciles et vous pouvez passer pour une personne conflictuelle. Il est difficile d'écouter autrui et ce qu'ils ont à vous dire ou à vous conseiller
  •      Quelques types de somatisations : problème d'estomac, le système cardio-vasculaire est sollicité, colère ou repli. Troubles de la personnalité. Dépression. Fragilité nerveuse due à un manque de recul. Idées fixes et paranos.


Quelles sont les difficultés rencontrées lorsque ce sentiment est vraiment une construction permanente ?

    • Au travail, cela peut conduire à un burn-out. Surtout si l'injustice est flagrante.
    • Vos relations vous trouvent râleur, tendance à la victimisation.
    • Fragilité dans les situations de groupe ou de réunion.
    • Colères sous-jacentes apportant une agitation intérieure ( manque de   concentration, dispersion).
    • Blocages énergétiques. Idée surévaluée de son égo. Ne prend pas en compte sa part de responsabilité. Préfère dire " c'est de la faute à".
    • Les personnes qui sont dans la victimisation sont épuisantes pour les autres et ne s'en rendent pas compte.
    •   
Vous avez besoin de mettre en oeuvre !

  • Le sentiment de trahison, même si il est lié à une réalité, est inconfortable.
  • C'est en admettant d'avoir participé à 50 % à cet échec et en se responsabilisant que l'on reprend une forme de contrôle sur sa vie.
  • Il est souvent difficile d'entreprendre une thérapie lorsque l'on est dans ce système, pour la simple raison que l'on est persuadé que ce sont les autres qui doivent changer ou réparer et pas nous. Ce n'est pas si simple.


Vos phrases-clé seront :

  1. La vie n'est pas un long fleuve tranquille pour personne. Les relations de prédations font partie de la vie : il est utile d'apprendre à se défendre.
  2. Si ce type d'expérience est réellement répétitif, vous devez vous remettre en cause. La recul par rapport à soi est nécessaire. L'humilité est une piste.
  3. Les blessures apportées par les autres sont là pour  nous faire avancer. Blâmer les autres ne conduit qu'à un esprit de vengeance. Vous avez sans doute vous aussi trahi quelqu'un sans le savoir.


>> Grâce à ces prises de conscience : l'approche thérapeutique permet ici de réaliser un virage total sur la vision que l'on a du bien et du mal. Elle permet de sortit de la victimisation. Elle développe un sentiment de responsabilité et de liberté.

 Autres sentiments à comprendre et à découvrir.

 

Le sentiment de gratitude

Le sentiment de confusion

Le sentiment d'abandon

Le sentiment de honte

Le sentiment d'impuissance

 

  • ©Pascale Morand. Tous droits réservés. 2015

 


Autres liens à visiter. Invitation à la recherche personnelle à découvrir dans la bibliothèque numérique ( outils d'accompagnements Pdf).

 

Vers des relations pacifiantes.

Prendre du recul au travail.


Se sentir trahi : rester objectif.

Retrouver une capacité de recul et apaiser ma susceptibilité.

Demander un premier entretien pour débuter une thérapie psycho-corporelle.

Merci de joindre dans le mail de commande une liste de vos disponibilités.

Je vous recontacte dans la journée ( jours ouvrables).

 

Merci de votre compréhension ! A très bientôt !

 

Pascale Morand

57,00 €