Libérer et clarifier un sentiment de confusion.


Pour comprendre et dédramatiser le sentiment de confusion, cela nécessite prioritairement de libérer le mental de ses pensées embrouillées.


A propos du sentiment de confusion.

Une personne confuse l'est, en général,  d'une manière permanente et dans tous les domaines de sa vie. Une fatigue profonde est le plus  souvent associée à ce symptôme, car le mental a du mal à localiser les problèmes facilement, à faire des choix et à passer à l'action. Le cerveau a du mal à se relaxer. Si c'est votre cas, vous êtes une personne anxieuse et vous vous sentez souvent à l'écart. Ce qui suit vous intéressera et peut aboutir à une décision de thérapie.

 

Pour sortir de la confusion, l'approche dite cognitive et la relaxation sont parfaitement adéquates, car elles permettent à l'activité cérébrale de se réorganiser. Derrière cette stase psychique, des tensions émotionnelles sont aussi présentes et doivent être gérées. La personne concernée peut même paraître "déconnectée" et a du mal à être synchronisée à la vie des autres.
Nous rencontrons  tous des moments de confusion : suite à  des relations complexes ou à des étapes de décision. Le sentiment de confusion auquel nous  nous référons ici,  provient d'un "système" ancien autour duquel la personnalité s'est habitué.


Comment  savoir si je suis en difficulté avec la confusion ?

  •  La peur, la tristesse sont souvent les invitées naturelles qui rejoignent l'état de confusion. Fatigue. Blocages énergétiques
  •   Les comportements :  les troubles cognitifs sont dominants. Anxiété forte. Manque d'attention, mémorisation limitée, besoin de beaucoup de temps pour réagir, relation au temps compliquée ( se sentir vite débordé). Prise de parole limitée. Tension psychique forte pour très peu de résultat.
  •    La vie relationnelle n'est pas toujours épanouissante et il peut y avoir un risque de devenir "suiveur" et donc de subir la relation ou de s'isoler dans une bulle.
  •     Quelques types de somatisations : anxiété forte,  pertes de repères avec son corps : hygiène, alimentation, négligence des soins médicaux, du mal à formuler clairement le contenu de ses symptômes. Troubles du sommeil. Panique.

Quelles sont les difficultés observées lorsque ce sentiment est vraiment une construction permanente ?


    • Le stress au travail est aggravé surtout lors de réorganisations     professionnelles. Apprentissage compliqué et très lent (école ou travail).
    • La relation au temps et à l'argent sont complexes.
    • La pratique de l'anticipation ou l'organisation : connait pas !
    • Les  tensions relationnelles auprès des personnes organisée et vives.
    • Le repli et sur-adaptation pouvant déprimer et sont à surveiller.
    • Beaucoup de mal, voire impossibilité à identifier les priorités. Affirmation de soi = danger.
    • La personne peut paraître "déconnectée" ou dans son monde et ne s'en rend pas compte.

Vous avez besoin de mettre en oeuvre !

  • Sortir de la confusion commence avant tout par l'apprentissage de la relaxation cérébrale, qui permettra ensuite de se libérer de tout ce qui encombre le cerveau.
  • Le travail par l'écriture est l'activité régulatrice idéale : elle permet de sortir et mettre en forme ses idées ou impressions, ce qui était  embrouillé et incessible dans la tête devient plus limpide.
  • Sachez que le sentiment de  confusion provient d'une mauvaise répartition des rôles parentaux ou de discours contradictoires des parents dans l'enfance. L'enfant ne s'y retrouve plus, il reste confus et se met dans sa bulle.


Vos phrases-clé seront :

  1. La mobilité et la plasticité de la pensée sont naturelles, ce qui n'est plus le cas dans la confusion.  Nous avons besoin de notre activité cérébrale aisée et réactive pour nous affirmer et être présent en société.
  2. Il est impossible de ne jamais s'organiser ou décider. L'organisation n'est pas une prison, alors que la confusion en est une.
  3. L'égo a besoin de sentir des passages à l'acte pour construire l'affirmation et l'estime de soi. Un esprit libre permet la créativité et de donner du sens à ce que l'on vit.

 

>> Grâce à ces prises de conscience : l'esprit se sent plus libre ainsi que toute la personnalité. La confusion peut réellement être un handicap. Une thérapie va permettre de faire progresser ce sentiment qui a son origine dans les ressources mal employées de l'éducation parentale.

 

 

Autres sentiments à comprendre et à découvrir.

 

Le sentiment de gratitude

Le sentiment d'abandon

Le sentiment de honte

Le sentiment de trahison

Le sentiment d'impuissance

 

  • ©Pascale Morand. Tous droits réservés. 2015.

 

Autres liens à visiter. Invitation à la recherche personnelle à découvrir dans la bibliothèque numérique ( outils d'accompagnements Pdf).


Gérer sa santé autrement.

Prendre du recul au travail.
A propos de la fatigue.

 


Envie de trouver un chemin qui me sorte de la confusion.

Demander un premier entretien pour débuter une thérapie psycho-corporelle.

Merci de joindre dans le mail de commande une liste de vos disponibilités.

Je vous recontacte dans la journée ( jours ouvrables).

 

Merci de votre compréhension ! A très bientôt !

 

Pascale Morand

57,00 €