Ne plus se sentir abandonné ou isolé.


Comprendre et dédramatiser tout ce qui se greffe autour du sentiment d'abandon !


A propos du sentiment d'abandon.


Majoritairement, le sentiment d''abandon est une réalité psychique qui s'est souvent aggravée en partant d'un point de départ assez minime. Plus l'on attend avant de la traiter, plus les symptômes de l'isolement s'aggravent !
C'est vraiment un sentiment qui se corrige par l'action autonome est le passage à l'acte. Nous avons tous eu cette expérience.

Le sentiment d'abandon qui est évoqué ici fera référence, lui, à un "système" ancien autour duquel la personnalité s'est "enroulée".

Comment  savoir si je suis en difficulté avec l'abandon ?

  •    Les émotions qui dominent autour de ce sentiment sont la peur et la "peur d'avoir peur". Dans le langage courant, les personnes parlent le plus souvent d'l'angoisse". Mais la plupart du temps, il s'agit dans ce sentiment d'une réalité  faisant référence à la peur. Elle inhibe "paralyse" les décisions.
  •     Les comportements :  la mise en oeuvre des décisions autonomes est laborieuse. Repli sur soi et parfois aussi phobie dans les contacts humains.
  • La vie relationnelle est orientée sur une recherche symbiotique ou de fusion : être à deux. Ce qui contribue à accentuer la peur de l'abandon.
  •   Quelques types de somatisations : problèmes de peau. Tensions viscérales profondes. Respiration  à minima. TOC. Alcool, drogues, addictions.

Quelles sont les difficultés rencontrées lorsque ce sentiment est vraiment une construction permanente ?

    •  Il est difficile d'entrer dans la socialisation professionnelle,
    •  Elaboration de TOC pour se rassurer.
    •  En consultation médicale, difficulté à élaborer des questions claires et directes.
    •  Personnalité fragile hypersensible pouvant se sentir blessée durablement.
    •  Manque d'affirmation. Besoin, voire nécessité de se sentir aimé.
    •  Ne sait pas faire "pour soi". Recherche de plaisir pour l'autre, mais pas pour soi.
    •  Recherche la relation "à deux" et pas à travers le groupe.

Vous avez besoin de mettre en oeuvre !

  • Votre besoin d'autonomie.
  • D'apprendre à penser et à décider pour vous même.
  • L'affirmation personnelle vous permettra de rejoindre des décisions de vie agréables.
  • Les blocages et les inhibitions ne peuvent pas être des attitudes permanentes.


Vos phrases porte-bonheur seront :

  1. Le premier amour : c'est moi. J'existe pour moi-même.
  2. Quand je m'apprécie et je renoue avec mon corps, je ne me sens plus seul.
  3. Apprendre à s'ouvrir apporte un équilibre. Nous somme des êtres sociaux.

>> Grâce à ces prises de conscience  : des moments de paix et de liberté personnelle succéderont aux moments de fermeture et d'inhibition. La recherche personnelle en thérapie va vous permettre de faire progresser des sentiments qui ont une origine ancienne, mais pas forcément catastrophique.

Autres sentiments à comprendre et à découvrir.

 

Le sentiment de gratitude

Le sentiment de confusion

Le sentiment de honte

Le sentiment de trahison

Le sentiment d'impuissance

 

  • ©Pascale Morand. Tous droits réservés. 2015

 Autres liens à visiter. Invitation à la recherche personnelle à découvrir dans la bibliothèque numérique ( outils d'accompagnements Pdf).

 

Réagir dans les situations d'isolement.

Recherche d'harmonisation.

Prévention du burn-out.


Besoin de me sentir plus libre et affirmé.

Envie de ne plus me sentir dans l'abandon !

Demander un premier entretien pour débuter une thérapie psycho-corporelle.

Merci de joindre dans le mail de commande une liste de vos disponibilités.

Je vous recontacte dans la journée ( jours ouvrables).

 

Merci de votre compréhension ! A très bientôt !

 

Pascale Morand

57,00 €